La couture est-elle un métier de vie ou un métier de survie ?

couturier

Le métier de la couture, le métier de couturier ou de couturière, est un métier très noble, encore plus noble dans la mesure où il est pratiqué depuis des millénaires. De plus, et c’est très certainement la partie qui nous a poussé à écrire ces quelques lignes dans notre blog, c’est que le métier de la couture revêt une valeur sociale certaine. Comment? Pourriez vous vous poser la question, nous vous le démontrerons dans la seconde partie de notre article. Dans la mesure où l’on sait que les couturiers sont de plus en plus sollicités, est ce que l’on peut dire de manière sûre que ce métier de couturier est un métier de vie, ou un métier de survie ? Comment appréhender le volet social du métier de couturier dans la société ? Vous allez en savoir plus si vous faites en sorte de lire la partie qui va suivre.

 

 

Le métier de couturier est un métier de vie, ou un métier de survie ? Comment appréhender le volet social du métier de couturier dans la société ?

Le couturier est une personne active de la vie en société étant donné que nous allons tous chez des couturiers pour faire coudre des vêtements ou encore pour des petites retouches, histoire de donner notre vision, à la façon dont doit être le vêtement selon nous. Mais est ce que ce métier nourrit son homme ? Est ce que c’est possible de vivre de manière décente en exerçant comme couturier ? Nous pouvons dire que la réponse est affirmative, car la montée en puissance de la mode et avec les réseaux sociaux, les demandes en couturiers (expérimentés beaucoup plus) se verront de plus en plus croissantes. Ce qui aura pour conséquences de permettre aux couturiers de travailler et donc de vivre convenablement.